A 11h30, enfants, parents, enseignantes, présidents d'association, élus et Prouvysiens se sont rassemblés pour fleurir les tombes des soldats morts pour la France, puis les gerbes ont été déposées aux monuments aux morts. Les enfants accompagnés de leurs enseignantes et de l'harmonie ont chanté l'hymne national. Le cortège s'est ensuite rendu à la salle des fêtes pour le traditionnel discours de Madame le Maire. La cérémonie s'est terminée par un vin d'honneur.

Extrait du discours de la Ministre déléguée auprès de la ministre des Armées :

En ce 8 mai 2022, dans chaque ville et village de France, sur nos places, squares et jardins municipaux, devant nos monuments aux morts et mémoriaux, nous commémorons le 77ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe avec une singularité toute particulière, en écoutant les douloureux échos du temps. 
Le 8 mai 1945, notre continent voyait s'achever cinq années de tempêtes, de douleur et de terreur. Ivresse de la victoire mais détresse face à l'immense sacrifice consenti. Dans cette joie bouleversée, les embrassades n'ont fait oublier qu'un temps les villes ruinées, les campagnes exsangues, les proches disparus, les restrictions. L'humanité a payé le plus lourd tribut de son histoire. Elle a vu la barbarie nazie franchir le seuil de l'inhumanité et de l'indicible. Elle a découvert, stupéfaite et horrifiée, qu'elle pouvait s'anéantir elle-même. 
Chaque année, avec fidélité, avec reconnaissance, la Nation porte son regard et son affection en direction de celles et ceux qui sont morts pour elles, vers celles et ceux qui ont combattu avec abnégation et qui ont contribué à abattre le fléau nazi. 

Nous, qui savons la fragilité de la paix, le passé nous instruit, les morts nous instruisent. La mémoire est un héritage autant qu'elle est une leçon.

 

Galerie Photos